PC : la Personne de Confiance

Proches et aidantsProches et aidantsLes droits
La maladieLa maladieLe parcours
Image par Shutterbug75 de Pixabay Pixabay License Libre pour usage commercial Pas d'attribution requise
Depuis 2005 ( Loi Léonetti), est instaurée la notion de Personne de Confiance (PC) : quel est son rôle ? Qui est concerné ? Comment la désigner ? 
 
Dans le but de permettre aux personnes malades de conserver leur capacité de décider pour elles-mêmes, des avancées législatives ont eu lieu quant aux droits des patients. L'une d'entre elles a été créée par la Loi Léonnetti du 22 avril 2005 et concerne la désignation de la personne de confiance (article L 1111-6 du Code de la Santé Publique).
Cette dernière est une personne librement choisie par le patient au sein de son entourage : parent, proche ou médecin traitant, avec laquelle existe un véritable lien de confiance et d'engagement. 
Toute personne majeure peut désigner une PC, à tout moment de sa vie, en-dehors du cas particulier des personnes sous tutelle, qui n'ont pas cette possibilité. Cette désignation se fait par écrit, et elle est révocable à tout moment
 
La PC a deux missions :
  • accompagner la personne malade : lors de rdv médicaux, d'une consultation du dossier médical, de démarches administratives, ...
  • être le référent priviégié de la personne malade qui ne serait plus en capacité de s'exprimer : la PC est informée et consultée par l'équipe soignante, et son avis, reflet fidèle de celui de la personne malade, est pris en compte. 
     
Pour davantage de précision, il est possible de consulter :
Publié le 12 mars 2020 - Mis à jour le 22 juin 2020
Les acteurs
Qui contacter ?
Articles sur le même sujet
Lire l'article
La maladie
ALD
Inscription
Newsletter
Retrouvez nos articles directement dans votre boîte mail
 
* Champs obligatoires