« Est-ce normal que je perde la mémoire ? »

« Est-ce normal que je perde la mémoire ? »
Troubles de la mémoire ou de l'attention, difficultés de jugement ou de communication, pertes de capacités d'apprentissage ... Des effets sur les aptitudes à réfléchir apparaissent parfois lors des traitements. Pourquoi ? Que faire ? 

À la suite de la chimiothérapie, et parfois de la radiothérapie (surtout au niveau du cerveau, de la tête et du cou), de nombreuses personnes se plaignent de sensation de « brouillard » (chemofog), de « lenteur de leur pensée », mais aussi de « problèmes de concentration », de « difficultés pour trouver leurs mots » ou se rappeler de certaines choses, voire d'« actes incohérents »... De quoi perturber la vie quotidienne dans ses dimensions personnelle, familiale, amicale, professionnelle, sociale ...

Différentes explications peuvent expliquer ces troubles cognitifs :
  • le cancer lui-même s'il est cérébral ou a disséminé des métastases dans le cerveau
  • les traitements du cancer :
    • une radiothérapie à forte dose de la tête et du cou peut léser les cellules cérébrales. C'est le cas, par exemple, des tumeurs du cerveau : page Effets secondaires Radiothérapie de l'INCa
    • certaines chimiothérapies peuvent être à l'origine de troubles de l'attention, de la mémoire ou de résolution de problème : c'est le chimiocerveau, ou chemobrain
    • une chirurgie du cerveau sur la tumeur peut léser certaines régions
    • l'hormonothérapie, l'immunothérapie et les thérapies ciblées peuvent aussi être à l'origine des troubles cognitifs, de même que d'autres traitements associés : corticoïdes, analgésiques, antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères ...
       
Généralement, les troubles cognitifs ne perdurent pas et restent modérés. Le plus souvent, ils s'atténuent, voire disparaissent environ 1 an après la fin des traitements.
Mais parfois les troubles peuvent perdurer plusieurs années ou la gêne ressentie est trop importante, dans ce cas des solutions existent :
Pour aller plus loin :
Le livret d'information « Les troubles cognitifs liés au Cancer non cérébral » - avec l'association oncoGITE.
Publié le 06 juillet 2020 - Mis à jour le 21 mai 2024