S'engager après le cancer : le bénévolat
Ancien malade ou aidant, l'après cancer, tout comme l'arrivée de la maladie, est un moment d'adaptation.

Sortir du cursus médical et des soins réguliers peut laisser un sentiment de vide dans ses habitudes de vie. Le retour au travail n'a peut-être pas encore commencé, ou vous souhaitez mettre votre nouveau savoir et votre temps au service des autres : il est possible de s'engager.

Il est aussi possible de le faire à la retraite, ou en tant qu'ancien professionnel de santé.

Devenir bénévole, c'est aussi bénéficier d'un accompagnement par des professionnels ou bénévoles de longue date pour aider à la meilleure prise en main possible de ses nouvelles missions. Ces formations ou sensibilisations sont généralement dispensées par l'association à tous les nouveaux bénévoles.

Plusieurs types de bénévolats sont possibles :
  •  le secourisme
  •  les visites à l'hôpital ou à domicile
  •  l'animation culturelle : ateliers d'arts plastiques, d'écriture, de théâtre
  •  l'accompagnement des proches, de la famille et plus généralement des aidants
  •  les métiers de la santé : infirmières, médecins, psychologue, kinésithérapeute, etc.
  •  l'accompagnement scolaire pour enfants et jeunes malades
  •  l'accompagnement en soin palliatifs
  •  les actions de sensibilisation et d'information

Pour ce faire, il existe plusieurs structures, notamment spécialisées dans le cancer :

La ligue contre le cancer regroupe plus de 13 000 bénévoles qui occupent des fonctions multiples et accessibles à tou.tes.  Prévention, action auprès des personnes malades, recherche, organisation et administration, les compétences de tou.tes seront les bienvenues. Etre bénévole à la Ligue s'est aussi donner le temps souhaité, en fonction des disponibilités.  Pour plus d'informations et devenir bénévole, contactez la ligue contre le cancer près de chez vous.
 


D'autre part, l'association Tout le monde contre le cancer à 4 missions principales :
  • Transformer l'hôpital en un lieu de joie,
  • Favoriser le bien-être des malades et des accompagnants,
  • Offrir des temps d'évasion hors de l'hôpital
  • Sensibiliser,
Vous retrouverez sur leur page dédiée, les modalités pour devenir bénévole. Dans le Grand Est, 8 hôpitaux sont partenaires : à Reims, Colmar, Troyes, Verdun, Vandoeuvre-lès-Nancy ou encore Strasbourg.

Il est aussi possible de faire du bénévolat pour les lignes d'écoutes. Il s'agit d'aider les personnes de tout âge et de toute condition. Cela implique, bien souvent, de sortir du cadre du cancer. Le site Tous Bénévoles récapitule les missions, attentes, compétences et besoins nécessaires.
Le site vous permettra de faire une recherche en fonction du type de mission souhaitée et de votre localisation.


Si vous êtes déjà proche d'une association, le mieux est de contacter directement les membres connus pour avoir plus de renseignements.
Publié le 05 août 2022 - Mis à jour le 29 août 2022
Les acteurs
Qui contacter ?
Articles sur le même sujet
Inscription
Newsletter
Retrouvez nos articles directement dans votre boîte mail
 
* Champs obligatoires