L'après-cancer : un accompagnement possible en ville
Les progrès thérapeutiques des dernières décennies permettent désormais de penser un après-cancer. Cette nouvelle phase connaît ses propres difficultés : un dispositif expérimental tente de les prendre en compte.

Parce que les conséquences du cancer ne cessent pas avec la fin des traitements et parce que le cancer s'inscrit désormais dans le temps long, il est devenu indispensable de prendre en compte le temps de l'« après-cancer ».
Cette notion émergente recouvre des réalités diverses, avec une ambivalence des ressentis, entre soulagement d'en avoir terminé avec la phase des traitements actifs et sensation d'isolement doublé d'un possible syndrome de Damoclès.

Afin de mieux accompagner cette période est née une expérimentation voulue par le Ministère des Solidarités et de la Santé et l'Institut National du Cancer (INCa), menée par les Agences Régionales de Santé (ARS Grand Est) et mise en oeuvre par les acteurs du territoire.
L'objectif est de proposer un panier de 3 types de soins de support acessibles en ville et intégralement pris en charge
  • bilan et/ou consultations psychologiques
  • bilan et/ou consultations nutritionnel(le)s
  • bilan d'activité physique.

Les structures porteuses sont répertoriées dans la rubriques Les Acteurs ci-dessous. Certaines d'entre elles proposeront cet accompagnement dès novembre 2021.
Illustration : A. Herbst, graphiste, NEON
Publié le 23 août 2021 - Mis à jour le 17 novembre 2021
Les acteurs
Qui contacter ?
NSM
NSM
Centre d’Affaires
Tour des Nations (7e étage)
23, boulevard de l’Europe
54 500 Vandœuvre-lès-Nancy
Tél. 03 83 39 00 26
Voir le site web
RODA
RODA
Réseau Oncologique d’Alsace
5 rue Mercière
68000 Colmar
Tél. 0 809 100 520 (appel non surtaxé)
Voir le site web
Articles sur le même sujet
Inscription
Newsletter
Retrouvez nos articles directement dans votre boîte mail
 
* Champs obligatoires