Qu'est-ce que l'isolement social ?

Image par db_oblikovanje de Pixabay Pixabay License Libre pour usage commercial Pas d'attribution requise
Avec les évolutions de la société, les relations entre les individus sont mises à l'épreuve, et peuvent même devenir insuffisantes, jusqu'à aboutir à un isolement social. La crise sanitaire a pu en être un révélateur : comment le définir ?

Afin de se sentir bien, chacun a besoin :
  • d'être reconnu
  • d'être en sécurité
  • de se savoir utile.
Si ces 3 types de besoins sociaux ne sont pas couverts, on se trouve en situation d'isolement social. Il se définit comme une souffrance engendrée par la diminution du nombre, de la fréquence et de la qualité des relations entretenues.

L'isolement social existe à tous les âges de la vie mais il augmente avec l'avancée en âge. Il a des effets délétères sur la santé mentale comme sur la santé physique : il augmente le risque de survenue de maladies comme la dépression, la démence, les problèmes cardio-vasculaires, le diabète, etc. et majore la fatigue ou la douleur.

Une vidéo pour en saisir les enjeux :
 

La 2ème édition du baromètre sur la solitude et l'isolement des plus de 60 ans en France publiée le 30 septembre 2021 par les Petits Frères des Pauvres montre une nette aggravation de l'isolement social des personnes âgées dans le pays. 530 000 personnes âgées sont en situation de « mort sociale », c'est-à-dire en (quasi) absence de contacts avec les 4 principaux cercles de sociabilité : famille, amis, voisinage et réseaux associatifs.

Des dispositifs ou des actions sont mis en place afin de lutter contre cet isolement qui génère un état de mal-être préjudiciable à la santé. Cf. nos articles :
Publié le 22 juin 2021 - Mis à jour le 04 octobre 2021
Inscription
Newsletter
Retrouvez nos articles directement dans votre boîte mail
 
* Champs obligatoires